CE FORUM EST EN FIN DE VIE. RENDEZ-VOUS SUR HTTP://WWW.LUMAV.ORG/FORUM

 Index du Forum


 
Site_Lumav
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Bienvenue 
Bonjour Invité,

Ce forum a déménagé. Son nouvel emplacement est sur http://www.lumav.org/forum

A très bientôt !
:: Niveau et RP ? ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> HORS ROLE-PLAY -> Les coulisses de l'exploit
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Walan Eksen
Adepte/Apprenti

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 108
Race: Zabrak
Masculin
Âge: Jeune adulte

MessagePosté le: Mar 10 Jan - 11:39 (2012)    Sujet du message: Niveau et RP ? Répondre en citant

Je fais un petit sujet par ici parce que j'ai été surpris hier d'une discussion esquissée juste avant que je ne parte, traitant de l'aspect RP des niveaux, et disant donc que "Pour nous les niveaux sont RP". Je ne compte pas polémiquer là dessus mais plutôt avoir des éclaircissements puisque je ne suis pas sûr d'avoir bien compris.

Si j'ai bien compris donc, "les niveaux sont RP", ce que j'interprète (peut-être à tort) comme le fait que la "puissance" RP d'un personnage (sa maîtrise de lui même et de ses compétences, son habilité à manier le sabre, la vitesse de ses réflexes, sa présence dans la Force, son adresse au tir, son expérience, etc etc ... le fait qu'il soit "meilleur" ou plus doué qu'un autre en gros) est liée à son niveau IG. Et donc qu'un personnage lvl 50 est forcément, RP, plus "puissant" qu'un personnage lvl 1.
Est-ce bien ainsi qu'il faut interpréter le fait que "les niveaux sont RP" ? Sinon, comment faut-il interpréter que le niveau est RP ?

Et si oui, je ne suis pas sûr de comprendre la raison.
D'abord, parce que ça voudrait donc dire, par exemple, qu'à l'heure actuelle la plupart des membres et recrues de la guilde sont plus "puissants" qu'un certain nombre d'officiers et que les grands maîtres. Que mon perso soit plus puissant RP parlant que le Grand Maître, juste parce que je suis ~lvl40 et lui ~lvl20 pour l'instant, j'avoue que ça me paraît bizarre. Il me semble par définition que les officiers, prétoriens le sont parce qu'ils sont plus "puissants" d'une manière ou d'une autre que leurs subordonnés.

Ensuite, parce qu'à relativement court terme (disons un à deux mois), nous seront tous lvl50. Donc tous aussi puissants RP parlant ?

Ensuite encore, parce que vue la vitesse à laquelle on monte en lvl, est-ce que cela signifie aussi que RP parlant notre perso passe en quelques mois de la puissance d'un padawan tout juste capable de soulever un caillou avec la force à celui de grand maître sauveur de la galaxie qui bouffe du seigneur sith tous les matins ? (Je caricature hein, mais je pense que vous saisissez l'idée :p).

Enfin, parce que le lvl IG n'est après tout lié qu'à une question de temps passé sur le jeu, et qu'il n'intervient en outre dans le jeu que lors des combats (et donc pas du tout dans 90% des échanges RP qui se font jusqu'à présent ... qui pourraient à la limite se passer tout à fait du jeu puisqu'ils sont fait via chat). Si j'exagère un peu, la puissance RP ne serait-elle donc liée qu'au fait d'être casual ou hardcore gamer ? Et un joueur qui ne passerait qu'une heure par jour sur le jeu serait condamné à jouer des personnages systématiquement moins puissants en RP que ceux qui peuvent passer 3-4h/jour ? Ou un joueur nouvellement arrivé partirait donc de base avec un malus RP qui fait que son personnage serait forcément moins puissant que les "anciens" ?

Tel que je l'envisage, le niveau IG est certes relié à la "puissance" RP mais de manière relativement faible. Éventuellement pour signifier les compétences purement martiales du personnage, et encore. Sans que ça n'empêche donc quelqu'un de commencer lvl1 en disant qu'il est maître jedi de 70 ans plein de sagesse et d'expérience ou commando spécial vétéran ou capitaine de son propre vaisseau de croisière ; et à l'inverse que quelqu'un lvl50 dise toujours qu'il est padawan ou un gamin qui sait à peine piloter un speeder.

Bref, j'aimerais savoir plus précisément ce que vous entendiez par "le niveau est RP" Smile
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 10 Jan - 11:39 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Farrall
Novice/Recrue

Hors ligne

Inscrit le: 24 Déc 2011
Messages: 24
Race: Mirialan
Masculin
Âge: Adulte

MessagePosté le: Mar 10 Jan - 11:55 (2012)    Sujet du message: Niveau et RP ? Répondre en citant

Yop !

Alors ça, en fait, c'est un débat vieux comme le rp sur MMO. Comme le rp sur plate-forme virtuelle tout court, même.

Tes arguments sont défendables et on ne peut pas demander, effectivement, à quelqu'un qui vient de créer son perso et souhaite jouer un personnage "compétent" de l'être le temps d'un claquement de doigts. De mon côté, si je suis la ligne du level prise en compte en rp, ce n'est que pour parer à certains abus de roleplay - en tant qu'argument de "dernier recours".

Je m'explique. Il n'est évidemment pas question de jauger les personnages et leur qualité de jeu sur leur /played ou la couleur de leur stuff dès la première rencontre. La plupart du temps, le roleplay s'appuie sur de l'échange et du dialogue, et ici la question du niveau n'entre évidemment pas en compte. En revanche, quid des affrontements / tensions / combats ? Accepteras-tu, quand tu auras joué ton perso depuis déjà quelques mois, qu'il sera niveau maximum - admettons - avec un rp fouillé, complexe, ciselé par le temps que tu auras passé dessus ; accepteras-tu, dès lors, qu'un petit reroll level 1 créé en une poignée de minutes te mette la misère ou zigouille comme un malotru ton personnage ? Faut-il mettre sur un pied d'égalité le joueur qui aura "investi" de son temps dans le jeu - gameplay ou roleplay parlant, dans l'idéal les deux - et le joueur tenté par la solution de facilité qui se dira "baaah, puisque le niveau n'entre pas en ligne de compte, je peux tout à fait défier voire humilier qui je veux" ?

Faut-il mettre à la poubelle tout l'aspect stratégique du roleplay, le tissage des alliances entre faibles et forts, les circonvolutions diplomatiques visant à éviter l'affrontement musclé dont on sait qu'on sortira perdant ? Faut-il, enfin, ôter au jeu toute notion de danger puisque, après tout, nous sommes tous égaux ?

Un combat par emote, sans que le level n'entre en jeu, ne me pose aucun problème. A CONDITION que le joueur en face respecte l'investissement sus-nommé, ne présume pas de ses forces s'il est censé être "plus faible" gameplay parlant et laisse TOUJOURS une ouverture dans ses actions (vous savez, la subtile nuance entre "je fais" et "je TENTE de faire"). Dans ce genre de situation - je parle pour moi - ça ne me pose aucun, mais alors aucun souci de me prendre une dérouillée par un level 20 si cela a été correctement joué.

Mais en cas de litige, de fanfaronnade, d'abus, il n'y a qu'une seule manière de trancher. L'aspect gameplay. Le niveau gameplay, et tout ce qui s'en suit. A ce sujet le jeu nous permet de trancher irrévocablement, et lui, c'est un arbitre impartial.

My two cents, comme on dit !

_________________
Connaître le sol sans oublier le ciel,
Mais désirer le ciel sans dédaigner le sol

--
~Songtheme~
Revenir en haut
Céralynde
Sympathisant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2011
Messages: 12
Race: Humain
Féminin
Âge: Jeune adulte

MessagePosté le: Mar 10 Jan - 12:04 (2012)    Sujet du message: Niveau et RP ? Répondre en citant

Si je peux donner mon avis là dessus, j'ai toujours été partisan de prendre le gameplay en compte le plus possible dans le RP (Sur WoW comme sur Star Wars) et donc considérer que les niveaux étaient RP, que les techniques étaient RP, qu'invoquer sa monture en une demi-seconde était RP. Cela dit, c'est en partie (pas que), pour éviter une mode que j'ai vu sur WoW : Le niveau 1 grosbill assassin. Prendre ça comme une règle stricte est plus un moyen de se protéger des abus qu'une véritable façon de faire


Après c'est comme tout, ça peut paraitre dur, mais revendiquer "l'égalité dans le RP" me parait assez utopique, la véritable puissance RP ne vient pas à mon goût du niveau, mais de la façon de jouer son personnage, quelqu'un qui a un RP de Maitre, bien construit et tout ce qui va avec, je n'aurai aucun mal à le considérer plus "puissant" que mon perso même s'il a 30 niveaux de moins que moi. Ensuite, j'aime bien le PvE / RP, le PvP / RP (un peu moins) donc le niveau est clairement un outil qui a son importance dans ce genre d'évents, mais pour ce qui est du RP en cantina, interguilde ou autre, c'est plus un moyen de se protéger d'assassins grobill niveau 1 ou de se faire une idée de qui on a en face de soin en l'absence d'autres indications.
Revenir en haut
Tsion'hebb
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2010
Messages: 830
Race: Humain
Masculin
Âge: Adulte
Localisation: Sanctuaire Hedson

MessagePosté le: Mar 10 Jan - 12:05 (2012)    Sujet du message: Niveau et RP ? Répondre en citant

Citation:
Est-ce bien ainsi qu'il faut interpréter le fait que "les niveaux sont RP" ?
Oui Smile

Oui, un niveau 50 est largement supérieur à un niveau 1. Il a l'expérience du terrain, l'ancienneté, il "sait".
Non un prétorien n'est pas forcément plus puissant qu'un membre "lambda". Depuis quand un général peut-il tenir la comparaison avec un lieutenant sur-entraîné ? Ca n'a pas de sens. La puissance du général n'est ni dans ses capacités de combattant, ni même dans ses capacités de stratège (quoique un peu plus mais il a des subordonnés dont c'est encore plus la spécialité) mais dans son art du commandement de grosses unités.

Attention toutefois :

Le RP se doit d'être "modéré" surtout que parfois, comme tu le soulignes assez "la fonction crée la puissance".
Pour être très pragmatique : oui Walan pourrait fiche la patée à Tsion'hebb... mais il y a fort à parier qu'il ne le fera pas, simplement parce qu'ils se respectent et s'astreignent à ce respect de la hiérarchie, et que par ailleurs, le BG de Tsion justifie aussi que sa puissance soit plus importante qu'illustrée par le seul niveau. Nous faisons donc ici un compromis temporaire. Le "temporaire" illustre bien que je ne m'exonère pas de l'effort de monter ces niveaux pour tout mettre en adéquation le plus tôt possible.

Reste que même lorsque nous serons du même niveau, Walan sera bien plus entraîné que Tsion pour combattre, mais bien moins bon dans les soins médicaux et soins de Force. Autrement dit, un personnage est nécessairement un compromis, faute de quoi il devient un superman sans intérêt. Dans l'hypothèse (juste pour l'explication) où tu choisis de faire de Walan un excellent bretteur, j'attends de toi que tu considères que ton personnage y a donc passé beaucoup de temps et qu'il est donc juste "bon", moyen, passable, voire franchement à l'ouest dans d'autres domaines, de sorte à obtenir un compromis raisonnable entre l'âge, le temps passé et le résultat obtenu.

Pour répondre à l'autre aspect de ta question, il n'y a aucun souci tant que l'autre personnage ne cherche pas le conflit. En cas de conflit, la règle qui s'applique est celle du jeu, la seule dont on dispose pour évaluer les forces en présence de façon objective. Sans ce mécanisme, ça serait à la bonne volonté de chacun, or l'expérience a suffisamment démontrée que la bonne volonté ne fonctionnait que rarement. Si un joueur veut jouer un bretteur de très haut niveau, on peut le déplorer peut-être mais il n'empêche qu'en 70/80h il peut monter un niveau 50 qui lui offrira un personnage à la mesure de ses ambitions.

Il serait impossible de justifier qu'un blaster PlaySchool parvienne subitement à percer une armure haute technologie. Si l'adversaire veut se mesurer, il doit s'investir, c'est aussi simple que ça. Après libre à lui de trouver les alliés, les mercenaires, les forces de l'ordre, pour compenser ses faiblesses, faisant de lui, même niveau 10, un adversaire redoutable par le simple fait de ses 5 gardes du corps niveau 50, dont 3 furtifs, qui ne le quittent jamais.

Il n'y a donc pas un couplage fort et mathématique entre les deux notions, mais en situation de conflit nous nous reposons sur la seule règle indiscutable qui unit tout le monde indifféremment, sans effet de copinage et sans nécessiter de pourparlers qui dépassent le cadre du jeu et en feraient un champ de tir à coups de mots doux, celle du gameplay.

Une exception notable, celle des PnJ qui, pour des raisons pratiques, peuvent constituer un personnage de grande puissance sans qu'on puisse décemment exiger du MJ qu'il monte le personnage à un niveau en regard avec ses ambitions. Ca serait un non-sens.

En espérant avoir répondu de façon complète Smile
_________________
Revenir en haut
Drek Sharr
Novice/Recrue

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2011
Messages: 26
Race: Miraluka
Masculin
Âge: Adulte

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 14:01 (2012)    Sujet du message: Niveau et RP ? Répondre en citant

Pour ma part je suis pour une dissociation des deux, (au moins pour du RP entre gens qui se connaissent un peu, a fortiori appartenant a la même guilde), pour une raison très simple... Contrairement à WoW par exemple, le jeu est TRES scénarisé, mais le nombre de scénari est restreint... Et mon Gardien et un autre ont accompli les même chose de manière plus ou moins similaire.

J'ai considéré que mon personnage avait une histoire avant même de commencer a jouer, et cette histoire n'est pas celle du jeu... je m'arrange pour l'y intégrer le mieux possible, en reprendre des élément mais Drek n'était pas un padawan il y a un mois de cela (sinon il aurait fallu que tous les jedi joue des enfants de 8 ans....).

Après, comme cela a été souligné se pose le problème de mécanique en cas d'affrontement, mais la c'est uniquement et seulement du fair-play. Si Drek est un gardien compétent, la situation d'une défaite peut provoquer une belle scène et des suites intéressantes... C'est d'ailleurs comme ça que je reflechie quand je Masterise (et j'ai tendance a me ficher des dés et des règles a ce niveau), mais aussi quand je joue... la première question que je me pose c'est "est ce que c'est joli ? " ((c'est d'ailleurs pour ça que j'ai un faible pour les jeux permettant au personnage de dépasser les normes, ou du moins qui partent du principe que les personnages sont des héros (exception les jeux d'horreur ou la vous êtes la proie)))
_________________
Revenir en haut
Tsion'hebb
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2010
Messages: 830
Race: Humain
Masculin
Âge: Adulte
Localisation: Sanctuaire Hedson

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 14:26 (2012)    Sujet du message: Niveau et RP ? Répondre en citant

Tout est effectivement question de fair-play et de lisibilité.

On est tous plus ou moins d'accord sur le fait qu'entre personnes qui se connaissent, ont apprécié le BG de l'autre et savent "faire dans le joli" comme tu l'exprimes si bien (pas d'ironie ici, la formule me plaît bien Smile) , les questions de gameplay deviennent superflues. Cependant j'imagine mal malgré tout un reroll niveau 5 (de quoi arriver à Coruscant) inconnu au bataillon venir te défier et te mettre à terre, fut-il le reroll d'un guildie. Ok dans l'absolu pourquoi pas, mais ça me ferait un peu mal pour toi, sauf bien sûr s'il s'agit d'un PnJ créé dans le cadre d'un scénario pour "matérialiser" un vilain méchant pas beau. Après... si le perso a un minimum de BG, s'exprimer bien et qu'effectivement c'est joli, alors, entre joueurs qui s'amusent, mes réserves peuvent tomber : A nouveau comme tu le dis, c'est le fair-play qui prime dans tous les cas, en effet. C'est bien la valeur la plus importante à préserver Smile
_________________
Revenir en haut
Mystiruis
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2010
Messages: 319
Race: Humain
Féminin
Âge: Adulte
Localisation: Sanctuaire Hedson

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 14:57 (2012)    Sujet du message: Niveau et RP ? Répondre en citant

Il va de soit que pour l'instant nous ne rencontrons guère de soucis mais cela ne durera pas, inutile de se leurrer la dessus.
Entre nous, membre de la guilde, nous nous connaissons, nous connaissons les bg des persos phares intégrés. je parle des persos joués régulièrement.

De plus, nous sommes en phase de leveling, de créations, de découverte du jeu.

Cependant, il n'en ira pas de même au fil du temps avec les joueurs adverses, d'autres guildes républiques ou empires.
Si une chose m'inssupporte, c'est bien de voir un gars qui joue depuis des lustres, des mois après la release d'un jeu et continué à jouer les durs à cuire en rp avec un bas level, sans prendre la peine de leveler.

J'en viens au fait que je refuserai de voir Haldanne ou Mystiruis misent à mal par un level 10 alors que celle ci sera 50 stuffée.
(ca me rappelle le coup de la pétoire d'un level 15 face ma prêtre full stuff hl level 80... le gars ne comprenait pas que je refuses la balle envoyée en pleine poitrine alors qu'elle était en tenue de combat)

Il y a une limite à tout, surtout en rp non 'préparé. Un minimum de fair play et de compréhension de part et d'autres.

Tout cela malgré le fait que Bioware aie voulu faire en sorte d'un certain équilibre en bg. Force est de constater que cela n'est qu'une utopie.
_________________

Chaque voyage dans le passé est altéré par nos illusions, par nos souvenirs fictifs ou de formes et d’évènements ayant vraiment eu lieu." Adrienne Rich
Revenir en haut
MSN
Miyuki Liekuri
Diplomate (allié)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2010
Messages: 471
Race: Humain
Féminin
Âge: Jeune adulte

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 20:02 (2012)    Sujet du message: Niveau et RP ? Répondre en citant

Pour moi ça fonctionne dans un sens et pas dans l'autre. De la même manière qu'on ne joue pas un menteur/manipulateur si l'on ne sait pas mentir/manipuler, j'estime qu'on ne joue pas un personnage puissant en combat sans s'en donner les moyens, sinon il y a un problème de crédibilité, surtout si le type en face doit pour celà "faker" sa propre mort pour donner le change. Par contre, moi qui suis lvl 42 actuellement avec ce personnage (et bientôt 50 j'imagine), si je me retrouve par je ne sais quel hasard à devoir duel/combattre via pvp, et même si je me débrouille en pvp, je la laisserai se faire abattre à grand renforts de "je m'enfuis en courant les yeux écarquillés par la peur" puisqu'elle ne sait normalement pas se battre.

Par contre, tout ce qui sort du pvp et fait via emote, c'est une autre histoire (exemple : manipulation, etc).

Par contre faut pas abuser, sortir un speeder de sa poche au milieu du désert en 1 sec, c'est juste anti immersif, pour moi ça relève du bon sens et ça n'a pas grand chose à voir avec le sujet. :/
Revenir en haut
MSN
Caleb
Prétorien/Officier

Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2011
Messages: 100
Race: Humain
Masculin
Âge: Adulte

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 21:23 (2012)    Sujet du message: Niveau et RP ? Répondre en citant

A peu près pareil qu'au Myuki. Un personnage puissant en gameplay peut choisir de ne pas l'être en RP, un gars qui est level 10 depuis trois mois ne le peut pas. Enfin c'est mon avis et c'est une "règle de base" qui a cours pour les inconnus et peut être mise de côté pour les cas particuliers.

 Genre si le mec me /w pour me dire "Au fait, mon perso va tenter d'assassiner le tiens, tu veux qu'on règle ça ccomment ?" je serai bieeeeen plus coulant que si un un smuggler niveau 2 habillé de loques fait un /me tire dans la tête de Caleb avant de crocheter la serrure de son bureau avec un poil pubien séché.
_________________
Revenir en haut
Duty Free
Adepte/Apprenti

Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2011
Messages: 259
Race: Humain
Féminin
Âge: Jeune adulte
Localisation: Sanctuaire Hedson

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 21:44 (2012)    Sujet du message: Niveau et RP ? Répondre en citant

Ce qui est bien avec Cal', c'est qu'il me donne des idées de rp. Je vais peut-être me pointer un de ces soirs à la Cantina avec une cargaison de poils pubiens passe-partout. Me demandez surtout pas où je vais les trouver. Mr. Green

Tout ça pour dire... A moins de s'entendre au préalable avec le joueur d'en face, il est effectivement impératif d'éviter toute action qui nécessiterait, dans le cadre d'un JDR sur table, l'intervention d'un maitre de jeu. Et la moindre des choses est d'aller jeter un oeil sur la classe et le niveau du personnage opposé avant d'entreprendre toute action qu'un maître de jeu jugerait impossible. Du genre je te one shot ton archmage niveau 18 avec mon barde niveau 2. Toute action à priori impossible dans le cadre d'un jeu sur table doit le demeurer dans le cadre d'un rp virtuel.
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:42 (2017)    Sujet du message: Niveau et RP ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> HORS ROLE-PLAY -> Les coulisses de l'exploit Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com